EGLISE EMEC

Document pour la convention Grand Sud 2019.

Document pour la convention Grand Sud 2019.

Télecharger document complet pdf

L’Eglise Messianique Evangélique du Cameroun
(EMEC) est une association cultuelle reconnue par décret
présidentiel n° 93/171 du 1er juillet 1993. Elle encadre
actuellement plus de 13.495 âmes réparties dans 385
Assemblées locales, regroupées en 23 Circonscriptions
Missionnaires. Ces chrétiens sont sous la conduite de 609
serviteurs de Dieu dont : 128 ministères ordonnés, 131
anciens ordonnés, 51 diacres ordonnés, 34 pasteurs
stagiaires, 139 anciens en observation, 109 diacres en
observation et 17 élèves pasteurs. L’EMEC a ouvert des
champs missionnaires dans certains pays africains et
européens.
L’environnement spirituel qui est le nôtre
aujourd’hui est caractérisé par un foisonnement de
doctrines peu favorables à l’expression d’une foi saine,
fondée sur la piété et le contentement (1Tim. 6 :3-6), telle
qu’enseignent les Ecritures. Certes, la Bible enseigne que
Dieu veut que les chrétiens soient heureux, en bonne
santé et riches. En revanche, elle n’affirme pas que
l’aisance financière des chrétiens est un signe de santé
spirituelle ou que la pauvreté est une malédiction ou une
punition de Dieu. C’est cette compréhension erronée des
Ecritures, soutenue par certains milieux religieux, qui
amène leurs chrétiens à assiéger Dieu et exiger qu’Il les
rende riches et prospères. Ceci est fondamentalement
contraire à ce que la Bible enseigne.
Il importe donc de rappeler de manière toute
solennelle, le fondement de notre foi et de sa pratique, de
sorte qu’ «étant enracinés…en lui» (Col. 2:7), les fidèles
restent «fondés et inébranlables dans la foi, sans (se
laisser) détourner de l’espérance de l’évangile …» (Col.
1:23).
La Convention Spirituelle Internationale de
l’EMEC (COSINEMEC), édition 2019, est donc une
occasion idoine pour édifier les enfants de Dieu sur la
pensée de Dieu concernant les projets qu’il a formés pour
eux, et en particulier en rapport avec leur bonheur et leur
prospérité selon qu’il est écrit dans 3 Jean verset 2 «Bienaimé, je souhaite que tu prospères à tous égards …».

Laisser un commentaire

Fermer le menu